Les congés de fin d’année approchent. Saviez-vous que pendant les vacances plus de 5 000 entreprises ouvrent leurs portes aux visiteurs, dont 95% de TPE-PME ? Un bon moyen de faire découvrir votre savoir-faire, mais pas seulement. Que ça soit auprès du grand public ou de vos clients, voici pourquoi et comment organiser ces visites.

13 millions de visites ont eu lieu en entreprises en 2014 (dont plus d’1 million d’étrangers). Ce succès montre que les Français sont friands de découvrir l’envers du décor du monde économique, mais aussi de mieux connaître les acteurs de leur territoire, voire pour les plus jeunes de valider une orientation professionnelle.

 

Faire visiter son entreprise : objectif communication !

Quant à vous, ouvrir les portes de votre entreprise au monde extérieur est une bonne opération de communication, dont les retombées sont larges :

 

- accroître la notoriété de l’entreprise à moindre coût

 

- expliquer vos savoir-faire

 

- recruter de futurs salariés

 

Sans compter que ces visites peuvent être source de revenus complémentaires, non seulement via le paiement d’un prix à l’entrée mais surtout avec la vente en boutique après la visite. C’est enfin une source de fierté pour vos employés et une opportunité de créer du lien social pour les artisans et TPE.

 

Différents moyens de faire découvrir l’entreprise

Les visites d’entreprise peuvent prendre différentes formes, que vous pouvez mixer au choix :

 

- un parcours de visite dans les différents services

 

- des ateliers pour mettre en pratique l’un des savoir-faire de l’entreprise

 

- une conférence pour présenter les différents métiers de l’entreprise

 

Tour dépend de votre objectif, du nombre de salariés qui se prêteront au jeu, du temps que vous aurez à y consacrer... Car dans tous les cas, une organisation solide au préalable est indispensable, il ne s’agit pas d’improviser !

 

Préparer la visite de votre entreprise

- Commencez par dimensionner votre projet : combien de journées d’ouverture au public, quel nombre de visites, avec quel effectif maxi par groupe de de visiteurs, le budget alloué…

 

- Puis par motiver vos troupes via une communication interne pour constituer une équipe chargée de monter le projet. Cette équipe devra réaliser un document retraçant les objectifs poursuivis, les publics ciblés (locaux, touristes, scolaires...), les actions à réaliser, les services impliqués, les espaces pouvant accueillir du public...

 

- Une fois ces éléments établis, mieux vaut réaliser des essais grandeur nature avec des cobayes, pour répéter ce qui devra être dit aux visiteurs, à quel endroit, etc. ça permettra de roder votre discours et d’évaluer le temps nécessaire à la visite.

 

Quelques démarches obligatoires avant d’organiser la visite de son entreprise

Avant de recevoir du public dans votre entreprise, il vous reste quelques formalités à effectuer :

 

- adressez une demande d’autorisation à votre mairie au moins 2 mois avant la manifestation. Cette demande doit détailler votre projet de visite et fournir des plans de vos infrastructures. Le maire saisira en préfecture la commission de sécurité et d’accessibilité pour avis.

 

- informez le SDIS, les services de police et de gendarmerie par courrier.

 

- contactez votre compagnie d’assurances pour vérifier que votre assurance responsabilité civile vous autorise à recevoir du public ou dans le cas contraire, à prévoir une extension de garantie le temps de la manifestation.

 

Il ne vous reste plus qu’à communiquer sur votre démarche auprès de vos clients, offices de tourisme, presse, lycées-collèges (si vous ciblez des scolaires), collectivités locales, etc. Et à questionner vos visiteurs à la fin de la visite pour connaître leur sentiment et vous permettre de vous améliorer sur les visites suivantes !

 

 

Pour aller plus loin : consultez le site de l’association de la visite d’entreprise  (AVE),  qui recense les 5 000 entreprises ouvertes au public et relaie les actions en région (journées portes ouvertes, créations de sites ou événementiels…).