En 2007, Laure Boulineau et son conjoint ont décidé de quitter leurs postes salariés pour ouvrir un commerce de cycles. Afin de mettre toutes les chances de leur côté, ils ont adhéré à l’enseigne Culture Vélo, équivalent à un réseau de franchise.

 

« Lorsqu’on a ouvert notre magasin Culture Vélo en 2007, c’était un vrai changement de vie pour mon conjoint et moi. Nous avions tous les deux de bons postes en région parisienne, mais nous étions frustrés par la longueur des cycles de décision dans nos entreprises. Nous avons donc décidé de nous installer en province pour adopter un autre rythme et créer notre propre commerce.

 

Un soutien technique appréciable

 

Le vélo est la passion de mon conjoint, mais c’est un secteur artisanal où les marges sont trop faibles pour un indépendant. C’est pourquoi nous avons tout de suite opté pour un réseau de commerce organisé. Nous sommes donc adhérents à la centrale de Culture Vélo, qui nous fournit des prestations en termes d’informatique, de marketing, de référencement auprès des fournisseurs, etc.

 

Ce soutien technique nous a fait gagner un temps précieux au démarrage de l’activité. De plus, l’échange avec les autres adhérents du réseau nous permet de partager certaines difficultés, telles que la réduction des délais de paiement, assez pénalisante dans notre secteur. Quand on apprend un tout nouveau métier, mieux vaut être bien entouré ! »

Conseil d'expert

« Lorsqu’on ouvre un commerce, il faut dès le départ mettre en place des mesures de prévention contre le vol, mais aussi contre l’incendie ! Vous aurez certainement pensé à protéger votre devanture grâce un rideau métallique à maille ou des vitres anti-effraction, permettant de garder une visibilité même en étant fermé. Mais n'oubliez pas qu'il est obligatoire dans tout ERP (établissement recevant du public) employant du personnel de faire vérifier vos installations électriques tous les deux ans par un organisme accrédité. Faute de quoi, en cas de sinistre, l'indemnité que vous verserait votre compagnie d’assurances serait considérablement réduite…

Par ailleurs, dans le cas d’un réseau de franchise, il faut bien vérifier si les royalties sont prises en charge et dans quelles mesures par votre contrat d’assurance en cas de sinistre total ou partiel. »

 

Jean-Paul Delpech, Agent général Gan Assurances

 

Ces témoignages peuvent aussi vous intéresser...