Passer de salarié à créateur d’entreprise, mais de manière sécurisée ? On pourrait penser que ces termes sont antinomiques... Pourtant c’est bien ce que permet la franchise. Démonstration avec l’exemple à l’appui d’un franchisé, Gilles Vallade, qui a décidé de sauter le pas.

 

La franchise est un modèle de développement en réseau qui s'appuie sur un contrat entre deux entreprises indépendantes :

- d’un côté le franchiseur qui s'engage à fournir un concept, une marque, un savoir-faire, une assistance…

 

- de l’autre le franchisé qui en contrepartie des éléments fournit rémunère le franchiseur par un droit d’entrée et des redevances.

 

C’est le type de collaboration qu’a choisi Gilles Vallade, franchisé depuis quelques mois du groupe VIP 360, une enseigne qui propose de l’imagerie numérique, notamment des visites virtuelles à 360 degrés, pour les secteurs de l’immobilier, l’industrie, le sport, l’aéronautique ou encore l’hôtellerie.

 

Les avantages de la création franchise :

 

- Le concept proposé en franchise a déjà été testé, expérimenté et validé avec succès par le franchiseur. Le franchiseur vous apporte tous les éléments clés en main pour faire fonctionner ce concept : produits, savoir-faire, moyens commerciaux, marketing et publicité, enseigne…

Gilles Vallade est un ancien militaire informaticien de l’armée de l’air. A la retraite à 48 ans, il a voulu se reconvertir en conciliant ses compétences professionnelles mais avec un produit novateur. « J’avais le choix entre monter ma société, ce qui demande énormément de ressources humaines, intellectuelles et financières ou alors de bénéficier de l’appui d’un groupe qui me permettrait de m’investir dans le produit en me déchargeant de toute la partie technique de la création d’entreprise. La franchise s’est imposée d’elle-même ! »

 

- Vous gérez votre propre entreprise

Gilles Vallade voulait justement être son propre patron, ne plus dépendre de quelqu’un. « C’était important pour moi d’être libre de mes choix, maître de mon emploi du temps. Avec le système de la franchise, on est effectivement tenu de respecter certaines obligations mais ça ne me pèse pas. L’échange est franc, sincère, d’égal à égal entre franchiseur et franchisé. Je n’ai pas un lien de subordination. »

 

- Vous avez l’assurance d’un accompagnement continu, une écoute et une formation permanente.

« Non seulement VIP m’a accompagné dans le montage de ma société, mais elle m’accompagne encore au quotidien, et reste très à l’écoute de mes suggestions, par exemple lorsque je fais de propositions pour l’amélioration de l’accueil des futurs franchisés. »

 

- Le réseau vous permet de ne pas souffrir de l’isolement que rencontre un chef d’entreprise classique

« Il y a un vrai échange non seulement avec le franchiseur mais aussi avec les autres franchisés. On s’appelle régulièrement, on se donne des tuyaux, on partage nos retours d’expérience du terrain… C’est important de pouvoir se dire qu’on n’est pas tout seul, surtout au démarrage. Quand j’ai rencontré mes premiers clients, j’ai beaucoup échangé avec les franchisés déjà en place pour avoir des conseils. Il y a une vraie cohésion dans le réseau, c’est ce qui fait la force de la franchise !»

 

Attention tout de même : L’exemple de Gilles Vallade est un exemple réussi de collaboration franchiseur/franchisé. Pour que votre expérience le soit tout autant, veillez à bien choisir votre réseau de franchise. Choisissez non seulement un franchiseur avec qui vous avez un bon feeling. Mais surtout menez votre enquête, rencontrez les autres franchisés, établissez votre propre prévisionnel… avant de vous engager !

 

 

Pour en savoir plus, téléchargez notre livre blanc sur la création en franchise.